Actualités

La Fondation du patrimoine lance une collecte de mécénat pour restaurer les murs du château de Saint-Point-Lamartine

Avril 2024

Logo Fondation du Patrimoine

Datant de l’époque de Lamartine, les murs du parc présentent de nombreux signes de faiblesse : déchaussement de pierres, ondulations dangereuses, infiltrations… Les fortes pluies de ces derniers mois ont accéléré ces dégradations en provoquant l’effondrement d’un mur de soutènement en août 2023 et de 6 mètres du mur d’enceinte en février 2024. Le remontage de ces murs visibles de la chaussée est donc une urgence et un imprévu à mener en parallèle de la restauration globale du château.

Si vous souhaitez contribuer à ces restaurations, faites un don à la Fondation du patrimoine

Effondrement du mur d’enceinte en février 2024.

Votre don sera directement affecté au château de Saint-Point à la fin des travaux. Chaque don donne droit à une réduction d’impôt (66% pour l’impôt sur le revenu, 75% pour l’impôt sur la fortune immobilière, 60% pour l’impôt sur les sociétés). Pour tout don effectué, la Fondation du patrimoine envoie par email au donateur un reçu fiscal.

Effondrement du mur de soutènement en pierres sèches en août 2022.

Le projet des propriétaires repose sur la mise en valeur de la mémoire d’Alphonse de Lamartine et la préservation du château de Saint-Point. L’ouverture au public est à la fois une raison d’être et une nécessité permettant d’apporter des ressources pour réaliser progressivement les travaux de restauration. L’effondrement des murs ajoute une urgence à ce programme.

Les propriétaires vous remercient.

En 2024, nous vous proposons de découvrir de nombreuses nouveautés…

Janvier 2024

La cuisine du château de Saint-Point, avec ses récipients en cuivre et quelques légumes disposés sur la table.

Une nouvelle pièce fait désormais partie du parcours de visite : la cuisine !
Découvrez cette cuisine traditionnelle du 19e siècle alliant simplicité et charme…

L’atelier de Marianne de Lamartine

Une évocation de l’atelier de Marianne a également été installée dans le grand salon du rez-de-chaussée. On peut y voir sa palette, ses pinceaux, son chevalet ainsi qu’un panneau de cheminée en porcelaine qu’elle a peint.

Artiste talentueuse, elle a marqué Saint-Point par certains décors qu’elle a réalisés, dont la cheminée des poètes située dans la chambre de Lamartine.

Vous pourrez également lire deux des poèmes les plus connus de Lamartine : Le Lac et L’Isolement, affichés sur deux murs du salon néogothique.

Découvrez également les nouvelles acquisitions du château de Saint-Point

Une enluminure de Marianne de Lamartine encadrant un poème de son mari

Une enluminure de Marianne de Lamartine encadrant un poème de son mari : Le Cachot.
Ce poème de Lamartine relate un dialogue entre Dieu et le Soleil et est accompagné d’une lettre dans laquelle le poète précise l’origine de l’ornement. C’est « [ ] un petit ornement de sa main servant d’encadrement à quelques mauvais vers inédits de moi [ ] » évoquant ce souvenir de Marianne, décédée l’année précédente.

Une miniature d’Alix des Roys, la mère d’Alphonse de Lamartine

Une miniature représentant Alix des Roys, mère du poète.

Le Cortège des Romantiques par Benjamin Roubaud. 1842

Le Cortège des Romantiques par Benjamin Roubaud. 1842
Véritable manifeste de l’époque romantique, cette lithographie représente les auteurs, littérateurs et journalistes de l’époque sur un mode caricatural, emmenés par Hugo qui porte son oriflamme « Le laid, c’est le beau ». tandis que Lamartine, dans les nuages, se « livre à ses méditations politiques, poétiques et religieuses. »

La cuisine du château de Saint-Point, avec ses récipients en cuivre et quelques légumes disposés sur la table.

La cuisine du château de Saint-Point.

Le parcours de visite du château de Saint-Point s’enrichit !

Septembre 2023

À partir du mois de septembre, les visiteurs pourront découvrir la cuisine du château. C’est ainsi la totalité du rez-de-chaussée qui sera maintenant ouvert.

Les enfants au château de Saint-Point – Maison d’Alphonse de Lamartine

Mai 2023

Une visite spécialement conçue pour les enfants (du 8 juillet au 3 septembre 2023)

Pendant les grandes vacances, les enfants de 7 à 13 ans auront la possibilité de visiter le château de Saint-point lors d’une visite spécialement conçue pour eux !

Cette visite aura lieu les samedis matin à 10h, pendant la période des vacances d’été, du 8 juillet au 3 septembre.

L’objectif de cette visite est de rendre vivant le patrimoine lié à Alphonse de Lamartine, de permettre aux enfants de se l’approprier, de se familiariser avec les collections, le lieu, l’œuvre de ce grand personnage ainsi qu’avec l’histoire du XIXe siècle.

Alphonse de Lamartine a habité le château de Saint-Point, classé Monument historique et Maison des Illustres, de 1820 jusqu’à sa mort. Deux pièces meublées et décorées par le poète et son épouse, la chambre et le cabinet de travail de Lamartine, sont par ailleurs restées intactes et permettent de découvrir l’univers intime, le lieu de l’inspiration et de la création, du poète et de l’homme politique.

De nombreuses œuvres ont été écrites à Saint-Point, dont une partie des Harmonies poétiques et religieuses, publiées en 1830 ainsi que le Traité sur la politique rationnelle, en 1831, dans lequel Alphonse de Lamartine expose sa pensée politique : abolition de l’esclavage, de la peine de mort politique, suffrage universel, gratuité de l’enseignement primaire, liberté de la presse, séparation de l’église et de l’état…

Au cours cette visite d’une heure, les enfants découvriront ainsi la vie familiale des Lamartine à Saint-Point, le mouvement littéraire du Romantisme dont Lamartine a été le fondateur ainsi que les combats politiques de celui qui fut ministre des Affaires étrangères de la IIe République : abolition de l’esclavage, de la peine de mort politique et suffrage universel.

Visites du château de Saint-Point - Maison d’Alphonse de Lamartine, adaptées pour les enfants

Un livret de visite pour les enfants

Pour les enfants qui accompagnent leurs parents lors d’une visite, un petit livret est distribué afin de leur permettre de suivre la visite avec un support adapté. Ils pourront ainsi faire quelques coloriages, chercher des objets dans les différentes pièces du château, résoudre quelques énigmes et découvrir les notions de Romantisme, suffrage universel et abolition de l’esclavage, expliquées avec des mots simples aux enfants. Une petite surprise attend ceux qui auront rempli tout leur carnet !

Visite du château pour les scolaires

Demeure d’un personnage illustre de Saône-et-Loire, le château de Saint-Point accueille toute l’année les enfants accompagnés de leurs enseignants du primaire au lycée avec des visites adaptées à leur niveau scolaire.

L’objectif de cette visite, qui dure environ 1h15, est de valoriser auprès des enfants le patrimoine historique et littéraire de leur territoire, incarné par Alphonse de Lamartine, dont les souvenirs sont conservés et exposés au château de Saint-Point.

Dans les différentes pièces du château (salle-à-manger, musée, cabinet de travail du secrétaire de Lamartine, chambre et cabinet de travail de Lamartine) seront évoqués, à travers une sélection d’objet et souvenirs personnels, la vie familiale des Lamartine à Saint-Point, le mouvement littéraire du Romantisme dont Lamartine a été le fondateur ainsi que les combats politiques de celui qui fut ministre des Affaires étrangères de la IIe République : abolition de l’esclavage, de la peine de mort politique et suffrage universel.

Le parcours se termine par la visite du tombeau néogothique d’Alphonse de Lamartine et de l’église romane de Saint-Point, situés en lisère du parc.

Portrait de Julie Charles

Cabinet de travail d’Alphonse de Lamartine, Christelle Téa, encre de chine, 2022

Logo Maison des Illustres

Christelle Téa au château de Saint-Point

Juillet 2022

Dessins de la Maison d’Alphonse de Lamartine et d’autres Maisons d’Illustres

Exposition du 9 juillet au 28 août 2022
11h-12h et 14h-18h Du mardi au dimanche
Accessible gratuitement lors de la visite du château.

Connue pour ses dessins des musées de la ville de Paris, Christelle Téa explore dans cette exposition l’univers néogothique du château de Saint-Point.

L’artiste, diplômée des Beaux- Arts de Paris, a croqué à main levée, sans repentir, de son trait minutieux, les deux façades du château ainsi que certaines pièces, comme le célèbre cabinet de travail du poète. D’un dessin à l’autre, elle écrit un récit intime et personnel du château de Lamartine. Christelle Téa cherche la ressemblance mais pas le réalisme, car dessiner consiste pour elle à sélectionner les éléments les plus signifiants dans la complexité du visible.

L’exposition présentera également des dessins d’autres Maisons d’Illustres comme les Maisons d’Honoré de Balzac, de Gustave Caillebotte et de Victor Hugo.

Les dernières acquisitions du château de Saint-Point

Juin 2022

Les nouvelles acquisitions réalisées depuis la reprise de la maison par les propriétaires actuels en janvier 2021 sont déjà intégrées dans le parcours de visite.

Ont ainsi été dernièrement acquis :

La couverture d’un exemplaire de l’édition originale des Méditations poétiques de Lamartine

Un des rares exemplaires de l’édition originale des Méditations Poétiques publiée en mars 1820.

Par modestie ou par calcul, Alphonse de Lamartine, craignant que ses poésies ne nuisent à sa carrière diplomatique, avait pris la précaution de publier ce recueil de manière anonyme. L’édition originale, tirée à 500 exemplaires, est donc anonyme.

Remportant un succès considérable, les Méditations sont immédiatement republiées à 2000 exemplaires, mais il faudra attendre la troisième édition pour que le nom de l’auteur apparaisse enfin sur la couverture.
Les collections du musée du château de Saint-Point présentaient déjà la deuxième et la troisième édition, l’édition originale manquante est désormais intégrée dans la visite.

Un exemplaire de L'Esprit des Lois de Montesquieu ayant appartenu au grand père de Lamartine

Un exemplaire de L’Esprit des Lois de Montesquieu ayant appartenu au grand-père de Lamartine.
La découverte de cet exemplaire de l’Esprit des lois aux armes du grand-père de Lamartine permet de rappeler que la famille de Lamartine, appartenant à la petite noblesse du Mâconnais, était une famille ouverte aux idées des Lumières.
Cet héritage intellectuel a sans doute eu une grande importance pour la formation de la pensée politique de Lamartine, qui après les dures années de la Révolution, évoluera vers des idées politiques de plus en plus sociales et progressistes, jusqu’à devenir républicain en 1848.

Le bois de gravure représentant une caricature de Lamartine
Le bois de gravure représentant une caricature de Lamartine par Étienne Carjat.
Composées des affaires personnelles du poète, religieusement conservées par sa nièce, les collections du musée ne comportaient aucune caricature d’Alphonse de Lamartine. Le bois de gravure d’après un dessin d’Étienne Carjat (conservé au musée des Ursulines de Mâcon) complète donc les collections en apportant un regard cruel sur le personnage public avec la férocité insolente des caricatures de presse du XIXe siècle.
Alphonse de Lamartine qui vient de publier La chute d’un Ange est caricaturé en ange déchu, de petites ailes ridicules de paon moquent sa vanité tandis que le poète joue de la lyre devant un paysage. Son fidèle lévrier Fido dévore sans ménagement un exemplaire de son Cours familier de littérature. Le poète est également encombré d’un boulet au pied sur lequel se détache l’inscription « Réalité », cruelle allusion à ses problèmes financiers et ses espoirs déçus.
Nous sommes en 1853, après son échec à la présidentielle de 1848, Lamartine se consacre à ce qu’il appelle ses « travaux forcés » littéraires. Étienne Carjat a su saisir avec mordant la difficulté de ces années. Lamartine avait réussi à s’opposer à la publication de cette caricature qui était donc restée inédite, le bois de gravure n’ayant jamais été publié. Dans un état de conservation remarquable, 8 tirages ont pu être réalisés à la main sur papier Japon sur les presses de l’Urdla.
Un ensemble de cartes postales, gravures et photographies anciennes représentant le Château de Saint-Point et son parc depuis l’époque de Lamartine, importante documentation pour mieux comprendre la maison avant d’entreprendre des travaux de restauration.

Un échange de correspondance avec un de ses admirateurs permettant d’évoquer la grande popularité du poète mais également de montrer son talent commercial pour vendre son Cours familier de littérature. Répondant à un lecteur qui lui avait écrit pour lui manifester son admiration, Lamartine le remercie et en profite pour lui faire l’article et lui vanter les mérites de son abonnement. Face à cette brillante réclame, le lecteur répond aussitôt en renvoyant son bon de souscription avec enthousiasme !

Le canapé Louis Philippe de l'ancien Hôtel des ventes de Lyon-Presqu’île
Afin d’améliorer l’accueil du public, tout en préservant l’esprit « figé dans le temps » et suranné du musée Lamartine, un canapé borne du XIXe siècle a également été récemment acquis.

Les collections du musée sont également complétées par des dons :

Une pierre lithographique représentant Lamartine à l’âge de 58 ans, en 1848, réalisée d’après le portrait de Lamartine par Maurin. Elle provient de l’imprimerie Protat à Mâcon. Offert par l’Urdla.

Un canapé Louis-Philippe, qui ornait la salle d’attente de l’ancien Hôtel des ventes de Lyon-Presqu’île, offert par Cécile et Damien Voutay

Un rare abonnement au Cours familier de littérature datant de 1864, offert par Catherine et Pierre-Yves Guillaumot.